Différences entre versions de « Phrase interrogative »

De MultiGram
m (Remplacement de texte — « ’ » par « ' »)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
Les phrases interrogatives se construisent comme les [[phrase affirmative|phrases affirmatives]], mais se caractérisent par l’intonation montante dans la langue parlée, mais dans l’[[interrogation partielle]], c’est-à-dire celle dont la question porte sur un élément de la phrase, l’intonation finale est descendante.  Dans la langue écrite, elles se distinguent par l’utilisation des [[Point d'interrogation|points d’interrogation]] à l’envers en début de phrase et à l’endroit en fin de phrase.
+
Les phrases interrogatives se construisent comme les [[phrase affirmative|phrases affirmatives]], mais se caractérisent par l'intonation montante dans la langue parlée, mais dans l'[[interrogation partielle]], c'est-à-dire celle dont la question porte sur un élément de la phrase, l'intonation finale est descendante.  Dans la langue écrite, elles se distinguent par l'utilisation des [[Point d'interrogation|points d'interrogation]] à l'envers en début de phrase et à l'endroit en fin de phrase.
 
  ''¿Cristina está de vacaciones esta semana?''
 
  ''¿Cristina está de vacaciones esta semana?''
 
   
 
   

Version actuelle datée du 24 février 2015 à 21:45

Les phrases interrogatives se construisent comme les phrases affirmatives, mais se caractérisent par l'intonation montante dans la langue parlée, mais dans l'interrogation partielle, c'est-à-dire celle dont la question porte sur un élément de la phrase, l'intonation finale est descendante. Dans la langue écrite, elles se distinguent par l'utilisation des points d'interrogation à l'envers en début de phrase et à l'endroit en fin de phrase.

¿Cristina está de vacaciones esta semana?

Christine est en vacances cette semaine ? (registre usuel)
Est-ce que Christine est en vacances cette semaine ? (registre usuel)
Christine est-elle en vacances cette semaine ? (registre classique)