Subordination

De MultiGram
Révision datée du 24 février 2015 à 20:53 par Madewild (discussion | contributions) (Remplacement de texte — « ’ » par « ' »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Principale et subordonnée

On parle de subordination lorsqu'une proposition ("principale", "intégrante" ou "matrice") intègre en son sein au moins une autre phrase (la "sous-phrase") par enchâssement (au moyen d'un enchâsseur qui peut être une conjonction, un pronom relatif, un adverbe, un adjectif).

Classement des subordonnées

Les subordonnées peuvent être classées selon leur fonction (sujet, objet, attribut, adverbiale, ...), selon la forme du verbe qu'elles contiennent (finie, infinitive, participe ...), ou selon le type d' enchâssement (nominal, adnominal, complémentation...).

Het probleem is dat ze niet bereid is te vertrekken. (subordonnée finie (à verbe conjugué) + subordonnée infinitive).
Le problème est qu'elle n'est pas disposée à partir.

De vraag die we stellen is of hij eerlijk is (subordonnée finie (à verbe conjugué) interrogative).
La question qu'on pose, c'est de savoir s'il est honnête. 
			
Zijn doel was de wedstrijd te winnen (subordonnée infinitive).
Son but était de gagner la course.

Ik verkies mijn biefstuk gegrild (subordonnée à participe passé).
Je préfère mon steak grillé.

Ze vond de kinderen spelend op straat (subordonnée à participe présent).
Elle trouva les enfants en train de jouer dans la rue.	

Dat is wat je ons vanaf het begin al had moeten vertellen. (subordonnée relative nominale).
Ça, c'est ce que vous auriez dû nous dire déjà dès le début.	

Hij noemde haar wat een heer een dame nooit zou mogen noemen. (subordonnée relative nominale).
Il l'appela ce qu'un gentleman ne devrait jamais appeler une dame.

Ordre des éléments dans la subordonnée

L'ordre des éléments dans la subordonnée suit ce schéma :

Conjonction de subordination
Pronom relatif
Mot interrogatif
Sujet Compléments Groupe Verbal Traduction
[…] met wie Anna gisteren heeft gebeld. qu'elle a appelé hier.
[…] omdat hij van haar houdt. parce qu'il l'aime.
[…] wanneer ik hem moet ophalen. quand je dois aller le chercher.

Le groupe verbal de la subordonnée est donc rejeté en fin de proposition.

L'élément conjugué du groupe verbal se place généralement devant l'infinitif.

Hij zegt dat hij meer kon doen.
Il dit qu'il pouvait faire plus.

Ze vraagt of hij naar de gevangenis zal moeten gaan.
Elle demande s'il devra aller en prison.

Les verbes séparables ne sont pas scindés dans la subordonnée non infinitive.

Hij vraagt waarom hij altijd zo laat opstaat.
Il demande pourquoi il se lève toujours si tard.

De man die me opbelde, scheen een verre kennis op te zoeken.
L'homme qui m'a appelé semblait être à la recherche d'une connaissance lointaine.

Le deuxième terme d'une comparaison se place après le verbe de la subordonnée.

Ik dacht dat hij even groot was als ik, maar ik heb me vergist.
Je pensais qu'il était aussi grand que moi, mais je me suis trompée.

Het bleek dat zijn rapport beter was dan het mijne.
Il s'est avéré que son bulletin était meilleur que le mien.

Inversion

Si la subordonnée se trouve devant la proposition principale, il y a inversion dans cette dernière ! Une virgule sépare alors les deux formes verbales.

Sinds hij een ongeluk gehad heeft, is hij niet meer dezelfde.
Depuis qu'il a eu un accident, il n'est plus le même.

Wat hij daar gezien had, zou hij noot meer kunnen vergeten.
Ce qu'il avait vu là, il ne pourrait plus jamais l'oublier.