Nom: nombre

De MultiGram
Révision datée du 14 mars 2022 à 21:43 par LouiseCalvo (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Comment transformer un nom masculin singulier au pluriel

En italien, la plupart des noms masculins se terminent en -o au singulier et en -i au pluriel.

il tren- o (le train) i tren- i (les trains) 

Mais il existe beaucoup d'autres terminaisons pour le masculin singulier.

Les noms qui terminent en -e ont le pluriel en -i:

il mar- e (la mer) i mar- i (les mers) 

Les noms qui terminent en -a ont le pluriel en -i:

il pianet- a (la planète) i pianet- i (les planètes)

À ce groupe appartiennent aussi:

il turista/i turisti, il problema/i problemi, il telegramma/i telegrammi, il programma/i programmi, il poeta/i poeti 

Les noms qui terminent en -io ont le pluriel en -i si le i est atone (pas d'accent tonique):

lo spec/ch-io (le miroir) gli specch-i (les miroirs) 

Les noms qui terminent en -io ont le pluriel en –ii si le i est tonique :

lo z-io (l'oncle) gli zii (les oncles) 

Les noms qui restent invariables

Les noms qui terminent en -i restent invariables:

il brindis-i (le toast) i brindis-i (les toasts)

Les noms qui proviennent d'autres langues restent invariables au pluriel:

il bar (le café) i bar (les cafés), il gas/i gas, l'autobus/gli autobus, lo sport/gli sport, il film/i film 

Les noms abrégés restent invariables au pluriel:

il cinema (le cinéma) i cinema (les cinémas) 

Mais si on les utilise intégralement, ils suivent la règle générale des noms sortant en -o:

Il cinematografo)/I cinematografi ; il frigorifero/i frigoriferi

Les monosyllabes (noms qui n'ont qu'une syllabe) restent invariables au pluriel:

il re (le roi) i re (les rois) , il bis/i bis ; il tè/i tè

Quand le pluriel dépend de la position de l'accent tonique

Dans certains cas la terminaison du pluriel dépend de la position de l'accent tonique.

Les noms qui ont l'accent sur la première syllabe restent invariables :

il caf/f- è (le café) i caff- è (les cafés)

Si l'accent tombe sur la deuxième syllabe, les mots qui terminent en –co font le pluriel en –chi :

il te/de/sco (l'Allemand) i te/de/schi (les Allemands)

Les mots qui terminent en -go suivent la même règle : -go -ghi (mago/maghi)

Exceptions : a/mi/co-amici ; gre/co-greci ; por/co/porci

Si l'accent tombe sur la troisième syllabe, les mots qui terminent en –co font le pluriel en –ci :

il me/di/-co (le médecin)	i medi-ci (les médecins)

Les mots qui terminent en -go suivent la même règle : -go -gi (a/spa/ra/go-asparagi)

Comment transformer un nom féminin singulier au pluriel

En italien, la plupart des noms féminins terminent en -a au singulier et en -e au pluriel.

la scultur- a (la sculpture)	le scultur- e (les sculptures)

Mais il existe beaucoup d'autres terminaisons pour le féminin singulier.

Les noms qui terminent en -e ont le pluriel en -i:

la nav- e (le bateau)	le nav- i (les bâteaux)

Un groupe très restreint de noms qui terminent en -a ont le pluriel en -i:

l'arm- a (l'arme) le arm-i (les armes), l'ala/le ali

Les noms qui terminent en -o ont le pluriel en -i:

la man- o (la main)	le man- i (les mains)

Les noms qui restent invariables

Les noms qui proviennent d'autres langues ou de noms propres restent invariables au pluriel :

la bir- o (le bic) le bir- o (les bics)

Les noms qui dérivent de l'abréviation d'expressions plus étendues restent invariables au pluriel :

la col-f le col-f : collaboratrice familiare (la femme de ménage)

Les noms abrégés restent invariables au pluriel :

la foto (la photo)  le foto (les photos)

Mais si on les utilise intégralement, ils suivent la règle générale des noms sortant en –a ou en -e :

La foto(grafia)/le foto(grafie) ; l'auto(mobile)/le auto(mobili)

Les noms qui terminent par –i restent invariables au pluriel :

la cris- i (la crise) le cris- i (les crises)

Les noms qui terminent par –ie restent invariables au pluriel :

la ser-ie (la série) le ser-ie (les séries), la specie/le specie, la carie/le carie
Exceptions : la superfic-ie/le superfic-i, la mogl-ie/le mogl-i

Dans certains cas la terminaison du pluriel dépend de la position de l'accent tonique.

Les noms qui ont l'accent sur la première syllabe restent invariables :

la virt- ù (la vertu) le virt- ù (les vertus), la citt- à (la ville)	le citt- à (les villes)

Les noms qui terminent en cia/gia et ca/ga

Si un nom termine au singulier par –gia ou –cia précédé par une consonne, il fait le pluriel en –ge, -ce :

la spiag-gia (la plage) le spiag-ge (les plages)

Si un nom termine au singulier par -scia, il fait le pluriel en -sce:

coscia (la cuisse) le cosce (les cuisses)

Si un nom termine au singulier par –gia ou –cia précédé par une voyelle, il fait le pluriel en –gie, -cie :

la cilie-gia (la cerise) le cilie-gie (les cerises)

Si un nom termine au singulier par –gia ou –cia précédé par une voyelle et avec le i tonique, il fait le pluriel en –gie, -cie :

la farma-cia (la pharmacie)	le farma-cie (les pharmacies)

Les noms qui terminent en -ca ont le pluriel en -che:

la ban-ca (la banque)	 le ban-che (les banques), la van-ga (la bèche) le vanghe (les bèches)