Différences entre versions de « Présent »

De MultiGram
 
(2 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
Les formes verbales du présent sont d’un emploi très étendu en français, qui déborde de très loin l’expression de la simultanéité au moment présent, puisque le présent verbal est utilisé aussi bien dans un contexte présent, que dans un contexte passé ou dans un contexte futur.
+
==Formation==
== Formation ==
+
{{:Présent (formation)}}
Le présent est une [[Indicatif : conjugaison|forme verbale déterminante de la conjugaison française]], puisqu’elle est le point de départ de la plupart des [[Formes verbales finies|formes finies du verbe]].
 
Seul le présent des verbes à infinitif en –er et d’une partie des verbes en –ir est régulier et conserve le même radical à toutes les personnes ; pour tous les autres verbes, la conjugaison au présent exploite deux radicaux, celui des personnes du pluriel se différenciant généralement de celui des personnes du singulier :
 
  
{| class="wikitable"
+
==Emplois==
|-
+
{{:Présent (emplois)}}
| Je suis || J’ai || Je chante || Je sors || Je vais || Je finis || Je reçois || Je dis
 
|-
 
| Tu es || Tu as || Tu chante || Tu sors || Tu vas || Tu finis || Tu reçois || Tu dis
 
|-
 
| Il/Elle est || Il/Elle a || Il/Elle chante || Il/Elle sort || Il/Elle va || Il/Elle finit || Il/Elle reçoit || Il/Elle dit
 
|-
 
| Nous sommes || Nous avons || Nous chantons || Nous sortons || Nous allons || Nous finissons || Nous recevons || Nous disons
 
|-
 
| Vous êtes || Vous avez || Vous chantez || Vous sortez || Vous allez || Vous finissez || Vous recevez || Vous dites
 
|-
 
| Ils/Elles sont || Ils/Elles ont || Texte de la cellule || Ils/Elles sortent || Ils/Elles vont || Ils/Elles finissent || Ils/Elles reçoivent || Ils/Elles disent
 
|}
 
  
Se reporter aux manuels de conjugaison pour connaitre les formes irrégulières du présent.
+
[[Catégorie:Groupe verbal]]
== Emplois référant au présent ==
+
[[Catégorie:CECRL A1]]
Le présent marque la simultanéité au repère présent, que la simultanéité coïncide exactement avec ce repère (emplois dits ''ponctuels'') :
 
Il est quatorze heures pile.
 
Il me tend sa tasse, je lui sers un café, il le boit.
 
ou qu’elle le déborde plus au moins largement (emplois duratifs et emplois itératifs) :
 
Les pompiers sont en grève depuis trois semaines.
 
Jules ne boit pas d’alcool.
 
La lune est responsable des marées.
 
Agathe se couche tous les soirs très tôt.
 
== Emplois référant au passé ==
 
Le présent connait un emploi dit historique dont l’ancrage temporel est le passé, emploi que l’on rencontre essentiellement dans les livres d’histoire ou dans les récits apparentés (reportage, journal intime…) :
 
En 1958, Hitchcock '''tourne''' « Sueurs froides ».
 
Au début du XXe siècle, Edwin Hubble '''confirme''' que l’Univers s’étend bien au-delà de notre Galaxie.
 
De la même manière, on le rencontre parfois en alternance avec des formes du passé dans le cadre de la narration, d’où l’appellation de présent narratif :
 
Les petites chèvres broutaient le long de la route. L’une d’elles '''traverse''' et c’est tout le groupe qui la suit.
 
== Emplois référant au futur ==
 
Le présent se substitue au futur dans la subordonnée hypothétique, où les formes du futur sont proscrites en français :
 
Si tu me pousses, je tombe !
 
Le présent peut se substitue de même au futur quand l’hypothèse est implicite :
 
Un pas de plus et je tire !
 
Le présent peut également être utilisé au lieu du futur pour marquer ce que l’on projette de faire, à brève ou moins brève échéance :
 
Je descends au prochain arrêt.
 
Je pars en Suisse lors des prochaines vacances.
 
 
 
[[Catégorie : Groupe verbal]]
 
  
 
[[de: Présent simple (forme)]]
 
[[de: Présent simple (forme)]]
 
[[it: Indicatif présent]]
 
[[it: Indicatif présent]]

Version actuelle datée du 15 novembre 2020 à 14:28

Formation

Le présent est une forme verbale déterminante de la conjugaison française, puisqu’elle est le point de départ de la plupart des formes finies du verbe. Seul le présent des verbes à infinitif en –er et d’une partie des verbes en –ir est régulier et conserve le même radical à toutes les personnes ; pour tous les autres verbes, la conjugaison au présent exploite deux radicaux, celui des personnes du pluriel se différenciant généralement de celui des personnes du singulier :

Je suis J’ai Je chante Je sors Je vais Je finis Je reçois Je dis
Tu es Tu as Tu chante Tu sors Tu vas Tu finis Tu reçois Tu dis
Il/Elle est Il/Elle a Il/Elle chante Il/Elle sort Il/Elle va Il/Elle finit Il/Elle reçoit Il/Elle dit
Nous sommes Nous avons Nous chantons Nous sortons Nous allons Nous finissons Nous recevons Nous disons
Vous êtes Vous avez Vous chantez Vous sortez Vous allez Vous finissez Vous recevez Vous dites
Ils/Elles sont Ils/Elles ont Texte de la cellule Ils/Elles sortent Ils/Elles vont Ils/Elles finissent Ils/Elles reçoivent Ils/Elles disent

Se reporter aux manuels de conjugaison pour connaitre les formes irrégulières du présent.

Emplois

Les formes verbales du présent sont d’un emploi très étendu en français, qui déborde de très loin l’expression de la simultanéité au moment présent, puisque le présent verbal est utilisé aussi bien dans un contexte présent, que dans un contexte passé ou dans un contexte futur.

Emplois référant au présent

Le présent marque la simultanéité au repère présent, que la simultanéité coïncide exactement avec ce repère (emplois dits ponctuels) :

Il est quatorze heures pile.
Il me tend sa tasse, je lui sers un café, il le boit.

ou qu’elle le déborde plus au moins largement (emplois duratifs et emplois itératifs) :

Les pompiers sont en grève depuis trois semaines.
Jules ne boit pas d’alcool.
La lune est responsable des marées.
Agathe se couche tous les soirs très tôt.

Emplois référant au passé

Le présent connait un emploi dit historique dont l’ancrage temporel est le passé, emploi que l’on rencontre essentiellement dans les livres d’histoire ou dans les récits apparentés (reportage, journal intime…) :

En 1958, Hitchcock tourne « Sueurs froides ».
Au début du XXe siècle, Edwin Hubble confirme que l’Univers s’étend bien au-delà de notre Galaxie.

De la même manière, on le rencontre parfois en alternance avec des formes du passé dans le cadre de la narration, d’où l’appellation de présent narratif :

Les petites chèvres broutaient le long de la route. L’une d’elles traverse et c’est tout le groupe qui la suit.

Emplois référant au futur

Le présent se substitue au futur dans la subordonnée hypothétique, où les formes du futur sont proscrites en français :

Si tu me pousses, je tombe !

Le présent peut se substitue de même au futur quand l’hypothèse est implicite :

Un pas de plus et je tire !

Le présent peut également être utilisé au lieu du futur pour marquer ce que l’on projette de faire, à brève ou moins brève échéance :

Je descends au prochain arrêt.
Je pars en Suisse lors des prochaines vacances.