Différences entre versions de « Cas »

De MultiGram
 
Ligne 32 : Ligne 32 :
 
[[de:Cas]]
 
[[de:Cas]]
 
[[en:Cas]]
 
[[en:Cas]]
[[nl:Cas]]
+
[[nl:Génitif]]
 
[[sv:Cas]]
 
[[sv:Cas]]

Version actuelle datée du 27 février 2022 à 22:50

On entend par cas la forme spécifique que prend un nom ou un pronom en relation avec une fonction particulière que ce nom ou ce pronom occupe dans la phrase.

En français, seuls les pronoms personnels et les pronoms relatifs connaissent une variation de leur forme selon leur fonction :

Je me suis porté volontaire.
→ Je = sujet / me = objet
Il le lui a dit à plusieurs reprises.
→ Il = sujet / le = objet 1 / lui = objet 2
Jules est l’homme qui aime Marie, dont Marie est amoureuse et qu’elle va épouser.
→ qui = sujet / dont = complément de l’adjectif / que = objet 

Les noms français ne connaissent pas de variation en cas.

Certaines grammaires françaises utilisent parfois abusivement la terminologie des cas du latin pour désigner certains types de construction :

• génitif subjectif vs génitif objectif

la peur du gendarme 
= la peur que le gendarme éprouve
la peur du gendarme
= la peur que le voleur éprouve devant un gendarme

• datif éthique

Regardez-moi ça, non mais regardez-moi ça !

• ablatif absolu

Une fois le chef d’orchestre à son pupitre, le public s’est tu. 

Il s’agit par là uniquement de souligner des similitudes de constructions avec des langues qui présentent des cas (le plus souvent le latin et le grec ancien).